LE PETITE FILLE ROUSSE EP 12


Puis il coupe de la viande en petits morceaux, Rose lui tend le hachoir et la hache fait un va et vient rapide, très vite, sur une grande planche en bois. Rose y met du sel, du poivre, répartit la viande en petits tas qu’on empaquette dans une sorte de voile mou :  

-         Les fricandeaux, dit la tante, on va les mettre au frais. Et allez tous boire un verre de vin à la cave, j’ai besoin d’être tranquille pour faire cuire le civet.

Plus tard, il y a tout plein de monde dans la cuisine, on mange du boudin, puis de la viande avec une sauce brune qui sent très fort. Le boucher n’a plus de barbe, il est allé se raser dans la chambre, avec des objets qu’il avait apportés dans une sacoche. Rose avait préparé pour lui un grand broc de faïence blanche avec de jolies fleurs bleues et une cuvette aussi en faïence, ceux de ses parents qui restent d’habitude sur le haut de l’armoire. Il s’est badigeonné de mousse, puis la barbe est tombée, peu à peu. Marianne le regardait, fascinée. Il s’est essuyé avec une serviette blanche toute propre que Rose lui a tendue, puis il s’est penché, a pris Marianne dans ses bras et l’a embrassée très fort en lui disant à l’oreille : « Myriam, Myriam » …  Marianne s’est débattue, elle a dit : 

-         Pourquoi tu m’appelle Myriam, mon nom s’est Marianne.
-         Myriam, Marianne, c’est la même chose.
-         Non, a dit Rose, elle s’appelle Marianne, ne vous trompez-pas.

Puis elle a pris la cuvette avec les flocons de barbe rousse et les a mis dans le feu.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LE TIGRE CHANTEUR "EDITION BLOG" EPISODE 76

LE TIGRE CHANTEUR "EDITION BLOG" EPISODE 65

LE TIGRE CHANTEUR (EDITION BLOG) EPISODE 01