LE NOEL DE DOUVE ET DE SCY - EPISODE 2/6


 La tablette miroir faisait très vite quelques statistiques et répondait : 


-  O Seigneur, tu as la plus belle et la plus grande ville de la contrée : Douve et nous ses habitants, sommes le lieu chef du canton. 


La riante Scy était gouvernée par un prince débonnaire, dont l’unique souci était de rendre ses habitants heureux : on y multipliait les chants, les concerts  et les spectacles, souvent gratuits en été, en raison d’un épique stratagème. Les enfants y apprenaient la danse, les sports et la musique. On pêchait dans ses rivières, on s’y promenait dans les forêts ou les sentiers de montagne, on faisait de la voile sur le grand lac voisin, dont j’ai oublié le nom.

Est-ce en raison de ces attraits ou d’une habile politique de construction, des gens venus de toute part s’éprenaient de la joie de vivre à Scy et peu à peu s’y établissaient.

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LE TIGRE CHANTEUR "EDITION BLOG" EPISODE 76

LE TIGRE CHANTEUR "EDITION BLOG" EPISODE 65

LE TIGRE CHANTEUR (EDITION BLOG) EPISODE 01