HABIT VERT PALE EPISODE 26 la typhoide dépassée suite: REANIMATION

HABIT VERT PALE EPISODE 26

 la typhoide dépassée suite:

REANIMATION

Tandis que les infirmières finissent le pansement, je me précipite dans la salle d'attente et parlemente avec les parents, un père âgé aux cheveux blancs, au regard triste derrière ses lunettes, une mère boulotte, effondrée, qui se tamponne sans cesse les yeux avec la pointe de son foulard.

- Laissez-la-moi jusqu'à demain. Je pense qu'on peut faire quelque chose. Une réanimation bien conduite... Laissez-la moi, je vous en prie. 

La réanimation, on commence à en parler dans les hôpitaux, après les travaux de Laborit, issus eux aussi de la guerre d'Algérie. Ces blessés dépassés, dont l'organisme vaincu a déclaré forfait, mais qui sont des sujets jeunes de vingt ans, on peut parfois en administrant du sérum, des ions, des antibiotiques, de la cortisone, les aider à reprendre vie...

Il n'y a pas d'anesthésiste-réanimateur dans cet hôpital. C'est l'interne qui prescrit, décide, sauve. C'est lui qui doit assurer la réanimation. Comment se débrouiller avec cette femme mourante ? Il est cinq heures, je téléphone au service des comas, créé depuis peu dans l’hôpital :

-  N'y a-t-il pas là un médecin habitué à des cas difficiles ? 
Oui, il y en a un, Gervais, Chef de clinique et futur agrégé. Bien que payé comme une femme de ménage, il reste souvent jusqu'à dix-huit ou dix-neuf heures dans le service. Il est habitué à arracher des êtres jeunes chaque jour à la mort.

Il arrive, se passionne pour le cas, demande en urgence quelques examens nécessaires, jongle avec les ions, et comme il dit le sucre et le sel : du sucre, le glucose pour la nourrir et un peu de sodium, de potassium. Il précise cela en souriant, les yeux fixés sur le visage terne de la malade :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LE TIGRE CHANTEUR "EDITION BLOG" EPISODE 76

LE TIGRE CHANTEUR "EDITION BLOG" EPISODE 65

LE TIGRE CHANTEUR (EDITION BLOG) EPISODE 01