HABIT VERT PALE EPISODE 25 La typhoide dépassée (suite)

HABIT VERT PALE EPISODE 25

La typhoide dépassée (suite)

Des sutures digestives... j’avais aidé à en faire plusieurs mais n'en avais jamais réalisé moi-même, sauf sur le lapin.

-  Vous restez pour m'aider Monsieur, je pense.

- Pas le temps et puis pas la peine dit l’assistant, on m'attend en ville pour une urgence, débrouillez-vous...   

Débrouillez-vous... Aidée par l'externe, j’incise le ventre, aspire le liquide digestif répandu dans le péritoine et je commence à dévider l'intestin.

- Arrose les anses de sérum chaud dit l'infirmière anesthésiste, une grande et forte fille qui vient de passer six mois en Algérie. La typhoïde, ça fait le même effet qu'une rafale de mitraillette : il doit y avoir plusieurs trous. Chaque orifice fera des bulles, ça te permettra de les trouver. 

Ainsi est-il fait ; l'intestin grêle se dévide comme les boyaux d’une gigantesque et molle bicyclette. Les trous font des bulles dans le sérum, ils sont petits, un centimètre à peine, mais l'intestin malade est friable, délicat, se déchire sous les fils. 
Doucement, minutieusement, je suture au nylon fin, serti de petites aiguilles, avec la muqueuse en dedans comme j’ai appris à le faire sur les lapins. 
J’arrose à nouveau de sérum chaque trou pour vérifier l’étanchéité : dommage qu'on ne puisse pas mettre de rustine !

C'est fini, six trous ont été découverts, suturés. Le ventre a été lavé plusieurs fois, baigné d'antiseptiques grâce aux conseils de l’anesthésiste. En recousant la paroi, je pense maintenant enfin à autre chose qu'à la technique pure. 

Cette femme, si jeune, va mourir. L'assistant l'a dit. La famille attend dans le hall la fin de l'intervention pour la reprendre...

Et si l'on pouvait faire quelque chose pour la sauver ?
 





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LE TIGRE CHANTEUR -EDITION BLOG- EPISODE 60

LE TIGRE CHANTEUR - EDITION BLOG - EPISODE 43

BREVE RENCONTRE A COINTRIN EPISODE 4