HABIT VERT PALE EPISODE 16



Je suis mon interne en salle de garde dont je suis devenue une habituée, externe zélée de chirurgie, protégée par la sympathie de mes deux aînés.
A la suite de Geneviève, je touche une à une l'épaule des collègues, embrasse sur la joue l'économe, contemple d'un œil blasé les fresques pornographiques noires et rouges de style Dubout qui couvrent les murs blancs.
Le lendemain matin, les deux internes aident l'assistant Dupuy à opérer un cancer du poumon. Une fois de plus, je tiens les écarteurs. Trois heures debout, à tirer sur une branche de métal, sans voir grand-chose. Rudler absent (il s'absente souvent depuis quelques semaines) a délégué l'intervention à son équipe. Le lobe supérieur du poumon est enfin enlevé, les vaisseaux suturés. Il y a dans ce thorax qui respire et frémit comme un grand vide.
Dupuy lève les yeux par-dessus ses lunettes et regarde Piwnica, cet homme de presque trente ans, qui prépare l'agrégation et pour cela passe des nuits de veille sur des dossiers :
 A propos, tu connais la nouvelle ? Le Patron part à Genève. On lui a offert une chaire de chirurgie thoracique, un hôpital neuf et un gros salaire à la clé. Il a signé hier.
 Je sais ce que ce départ veut dire au point de vue professionnel : pour Dupuy, qui est agrégé, une place vacante de chef de service. Peut-être ici à Laennec où il est connu de tous ou plus probablement dans un hôpital secondaire si un chef de service plus âgé veut changer de poste et choisit pour lui-même cet hôpital. Pour Piwnica et Geneviève, encore internes, c'est une cruelle déception : le Patron influent, sur lequel ils comptaient pour l'agrégation, les quitte. Dupuy, trop jeune, n'aura pas assez d'entregent pour les faire nommer quand ils passeront le concours. Geneviève encore, qui est en début d'internat, peut changer de service, se retrouver un autre maître de quelque envergure, mais, pour Piwnica c'est une catastrophe : il avait tout misé sur Rudler. L'interne se redresse, regarde lentement Dupuy, Geneviève, puis le thorax vide et dit :
- On crache dedans ?
Tous rient. Ils ne cracheront pas. Ils termineront l'opération avec la même main sûre, le même souci technique. Mais tout de même, ensuite, en salle de garde, Piwnica se sert un verre de cognac et reste longtemps rêveur, le regard fixe, à tourner l'alcool dans sa main, tandis que retentit sur le tourne-disques le merveilleux lamento du capitaine du "Vaisseau fantôme".
- Tu sais ce que cela signifie pour moi, petit lapin ? (Il m'appelle petit lapin, comme Geneviève). Abandonner, m'installer comme chirurgien généraliste en province... Alors que j'ai tout fait, depuis trois ans, pour être un des grands de la thoracique... Ou bien il me faudra chercher une autre planche de salut. Pour cela, il faut que j'aie la médaille d'or pour ma thèse, ce qui me permettra de faire une année de plus, chez le Patron de mon choix. Allons, tout ira bien. Suffit de l'avoir cette médaille... Et je l'aurai, n'est-ce pas petit lapin ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LE TIGRE CHANTEUR "EDITION BLOG" EPISODE 76

LE TIGRE CHANTEUR "EDITION BLOG" EPISODE 65

LE TIGRE CHANTEUR (EDITION BLOG) EPISODE 01